Bilan marché entreprise 2018

(Paris, le 9 février 2018)

Bon démarrage pour le véhicule d’entreprise en 2018

L’année a bien démarré pour le véhicule d’entreprise. Selon les statistiques de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise,  les immatriculations de VP et de VUL ont progressé de 9,4 % en janvier, à 63 327 unités.

• La croissance est à l’ordre du jour sur les deux segments, avec une forte progression du VP (+14,7 % à 37 657 unités) et une hausse du VUL de +2,4 % à 25 670 unités. Le marché entreprise suivi par l’OVE inclut les administrations, les loueurs longue durée et les sociétés hors automobiles. Il représentait 33,40 % du marché automobile national en janvier.

• Par type d’énergie, l’essence poursuit sa montée en puissance dans les flottes, avec une hausse de 62,6 % des immats VP+ VUL (8 193 unités) et une part de marché de 12,94 %. Sur le seul segment des VP, l’essence s’établit juste en-dessous de 20 %, à 19,82 % précisément (7 465 unités). Il faut remonter à mai 2017 pour trouver une part de marché aussi élevée de l’essence dans les entreprises (20,3 %, avec à l’époque 7 889 VP immatriculés).

• Le diesel affiche de son côté uen progression des immatriculations de 2,2 % à 51 876 unités (VP + VUL). Sa part de marché en entreprise ressort à 81,92 %. Les immatriculations de VP diesel augmentent sur la période de 3,9 % (27 560 unités), alors qu’elles sont stables sur le VUL (+0,4 % à 24 316 unités).

• Le bilan de l’électrique fait apparaître une hausse de 28,8 % des immatriculations en janvier (VP + VUL) à 859 unités. La part de marché ressort à 1,36 %. La surprise vient des VP électriques qui affichent un repli de 13,1 % des immatriculations (353 unités). Alors que dans les VUL, la tendance est au contraire positive avec un doublement des immatriculations (506 unités).

• La tendance reste bien orientée pour les hybrides, avec une progression totale VP + VUL de +67,2 % (2 314 unités) et une part de marché de 3,65 %. Les immatriculations d’hybrides rechargeables s’inscrivent en nette croissance (+80,5 %), mais ne représentent que 509 véhicules.